Uber ou le « taxi » nouvelle génération

uber-marketing-taxi

On entend régulièrement parler des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) et du mécontentement des taxis face à cette concurrence. Après avoir utilisé de nombreuses fois les taxis parisiens, qui sont, ils faut le dire pour beaucoup à la hauteur de leur réputation, nous avons testé le service de la société américaine : UBER.

Un concept marketing inédit

Tout d’abord, Uber, si vous ne connaissez pas, c’est une société américaine qui est née à San Francisco. Le concept est relativement simple : Uber a développé une application mobile pour mettre en relation des clients à la recherche d’un véhicule et des chauffeurs privés. La société Uber récupère une commission de 10 à 20% par course. L’application est disponible sur les plateformes iOs et Androïd.

Après avoir télécharger l’application, nous créons un compte en seulement quelques secondes en renseignant nos coordonnées. Ensuite, l’application vous géolocalise et vous pouvez tout de suite visualiser les chauffeurs aux alentours. Il suffit de cliquer sur le bouton « commander ici » et sélectionner le type de service souhaité : Uber Pop, Uber X, Berline ou Van.

Un service haut de gamme

uber-expeditionmarketingNous testons donc ce service de chauffeur privé UBER-X un samedi soir à 4h du matin dans un quartier où les taxis sont souvent pris. Après avoir cliquer sur le bouton commander, on nous propose un chauffeur et nous pouvons voir sa fiche, puis il suffit de valider pour commander réellement ce véhicule. Nous pouvons suivre la progression du chauffeur sur la carte et 7 minutes après la commande, le chauffeur nous appelle pour confirmer avec nous l’endroit où nous nous situons.

Notre chauffeur arrive alors avec une belle BMW série 3. Il descend nous ouvrir la porte et nous nous installons dans notre véhicule. Le chauffeur nous offre une bouteille d’eau, les plus chanceux ont parfois même des confiseries et on nous propose de choisir la musique à bord.

 Et combien ça coûte ?

Un service qui a un prix me direz vous ! Certes, les tarifs sont plus élevés que les tarifs des taxis classiques parisiens mais ce service de chauffeur privé attire de plus en plus de par son efficacité et ravit les déçus des taxis. Lors de votre commande, il se peut que l’on vous indique selon l’heure et le jour un coefficient de surcharge. Par exemple, pour une commande un samedi soir à 4h du matin, nous avons dû accepter un supplément de 1,75%. Pour parcourir un peu plus de 4km, nous avons eu une facture de 18 euros soit 7,72 euros de supplément en raison de l’heure tardive.

Le tarif se décompose de la manière suivant pour le service UberX testé :

- un tarif de base de 2€ dès l’instant où vous montez dans le véhicule

- un tarif lié à la distance parcourue, environ 1,40 cents par km

- un tarif lié à la durée de la course, environ 0,26 cents la minute

Arrivé à destination, votre carte bancaire est automatiquement débitée et vous pourrez noter votre course et ajouter un commentaire sur votre chauffeur.

Cerise sur le gâteau : des codes promos pour la communauté

Pour notre première course, nous avons pu bénéficier de l’offre du moment d’UBER, qui consiste à se faire parrainer. Un ami nous indique son code personnel que nous ajoutons dans le menu Promotion de l’application. Ce code nous permet d’obtenir 20 euros de crédit dès la commande de notre course et notre parrain reçoit également la même somme sur son compte Uber. Nous avons donc pu bénéficier d’une course gratuite, ce qui était plutôt sympa après une bonne soirée. Une offre qui fonctionne depuis déjà plusieurs semaines et qui se termine prochainement le 25 avril. Alors profitez en vite et si vous avez besoin d’un code, n’hésitez pas à nous le dire ;-) .

Nous on trouve ce concept marketing plutôt bien pensé et le service est au rendez-vous. Uber est pourtant décrié dans de nombreuses villes comme c’est le cas à Bruxelles, où le service Uber-Pop a été récemment interdit.

Une réponse à to “Uber ou le « taxi » nouvelle génération”

  • C’est vraiment pas mal comme concept, surtout l’idée de mettre en place des codes promo. Le taxi étant un moyen de transport assez cher, cela peut entraîner les personnes à le prendre plus souvent et je pense plus particulièrement aux jeunes qui rentrent de soirée pour qui le taxi est une valeur beaucoup plus sûre plutôt que de prendre le volant alcoolisé.

Laisser un commentaire

Journal