Tourisme « extrême » : à la recherche de sensations fortes !

 

Le tourisme se diversifie de plus en plus et le profil des voyageurs évoluent également. C’est ainsi, que depuis quelques années se développe un nouveau genre de tourisme pour globetrotteurs intrépides. Pendant que certains se prélassent en club de vacances sur une chaise longue, d’autres en mal de sensation recherchent des séjours « extrêmes ». Au plus près des requins blancs, vacances en mode Robinson, séjour au cœur des tornades, il y en a pour tous les goûts !

De nouvelles activités ont donc vu le jour et non sans risque. Nous allons donc vous présenter quelques exemples de vacances hors du commun dans les lignes qui suivent.

Appât pour requin blanc

Des agences d’Afrique du sud ou encore en Australie proposent aux touristes d’approcher ces bêtes. Equipés de masques et tubas, les plongeurs se retrouvent dans des cages et peuvent admirer les prédateurs pendant une vingtaine de minutes (voire plus selon les options choisies). Une activité qui n’est pas sans danger comme vous pouvez vous en douter ! Mais comment font-ils pour attirer ces requins ? Et bien, les accompagnateurs déversent autour du bateau et surtout autour de la cage des poissons et du sang. Pour ce qui est du prix, ce type d’activité a un coût, il faut compter environ 500 euros pour pouvoir servir d’appât mais attention les requins ne sont pas toujours au rendez-vous !

cage requin tourisme extreme

© demarfa - Fotolia.com

Apprendre à tirer

Dans un tout autre genre, la Cisjordanie propose depuis trois ans des initiations de tirs aux touristes de passage dans un camp d’entraînement pour professionnels.  Une activité qui attire de plus en plus de familles mais qui suscite des polémiques dans la région. Les participants sont guidés par des instructeurs et peuvent s’entrainer à tirer sur des cibles avec des fusils paint-ball. Des activités atypiques mais dont on cherche encore l’intérêt éthique et moral !

 

Stage de survie

stage survie tourisme atypique
© lkunl – Fotolia.com

Certaines agences se sont quant à elles spécialisées dans les séjours de survie. Les émissions tels que Koh Lanta et ce besoin de retour à la nature ont encouragé le développement de « stages de survie ». Pendant 15 jours, vous pourrez par exemple découvrir la jungle équatorienne en Guyane avec « Survie Jungle » et apprendre les rudiments d’un bon baroudeur en situation. Pas d’hôtel, de restaurants et salle de bain pour ce type de vacances mais plutôt un apprentissage via des treks authentiques au cœur de la jungle accompagnés par des spécialistes de ces milieux hostiles. Par ailleurs, MovNat propose des stages en Thaïlande pour redécouvrir son corps et les différentes aptitudes physiques que chacun est capable d’appliquer. Ce concept de « fitness naturel » permet un travail de soi en plus d’une pratique sportive soutenue.

tornade tourisme extreme

© Minerva Studio - Fotolia.com

 

Envie d’une tornade ?

Il est maintenant possible de partir à la chasse aux tornades aux Etats-Unis. En effet, entre avril et juin, des agences américaines vous proposent des excursions dans des zones à tempête comme par exemple l’agence Extreme Tornado Tours. Cette dernière présente différentes « chasses » : 7 jours, 10 jours avec des experts en la matière. Il faut compter au minimum 2000 euros pour le plus court séjour (sans compter les billets d’avion et les repas). Et oui risquer sa vie à un prix mais vous pourrez obtenir des clichés uniques !

 

 

 Tourisme radioactif !

L’Ukraine propose depuis quelques années un tourisme industriel que nous jugeons de mauvais goût puisqu’il s’agit de visiter le site de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Des milliers de personnes ont déjà tenté l’expérience. Surprenant ! Les tours opérateurs, eux,  se prémunissent en faisant signer des décharges aux touristes pour les empêcher de laisser traîner leurs affaires sur le site ou de s’asseoir n’importe où. Les visites sont très brèves (pas plus de 10 minutes) étant donné les radiations encore présentes sur le site. Toutefois, le gouvernement local indique qu’il n’y a pas de danger pour les touristes. On reste sceptique sur ce point !

 

Clandestino

Dans la famille des autres séjours atypiques, on peut évoquer les vacances au Mexique dans la peau d’un immigré. Et oui, il est possible de simuler un passage clandestin vers la  frontière américaine. Tout est fait pour vous croire en situation réelle : expédition nocturne à l’aide de faux passeurs et intervention de faux policiers et tout ceci avec pour pour décor : la campagne mexicaine. Ce type de tourisme qui s’apparente un peu à certains jeux vidéos peut laisser songeur !

 

Amateur de sensations fortes, les tours opérateurs ne cessent de chercher de nouvelles innovations pour toucher de nouveaux marchés et pour séduire différents consommateurs. Nous sommes loin du tourisme de masse mais comme dans tout secteur qui cherche à être toujours plus innovants, on peut s’attendre à des dérives !

 

Et vous, quelle expérience de vacances vous a le plus marqué ? Ou quelles sont celles que vous rêvez de faire ?

 

Laisser un commentaire

Journal