Mama Shelter et le concept d’hôtellerie expérientielle

Voilà un petit moment que je voulais tester l’expérience Mama Shelter et c’est durant une escapade à Lyon que j’ai pu m’immerger dans cet univers hors du commun. Et quelle expérience ! Mama Shelter, ce nom ne vous dit rien ? Mais si, il s’agit d’une marque d’hôtels dont l’histoire a commencé en 2008 avec un hôtel à Paris imaginé par la famille Trigano et le designer Philippe Starck.

 

©expedition-marketing.fr

©expedition-marketing.fr

Ici les codes de l’hôtellerie sont bousculés. On se retrouve plongé dans un hôtel d’un nouveau genre : un hôtel 3 étoiles haut de gamme avec un personnel jeune et branché où même les tatouages sont les bienvenus.
Il existe pour l’instant 5 hôtels à Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, Istanbul, et prochainement 2 nouveaux s’ajouteront à la liste : à Los Angeles et à Lille.

 

Un univers geek haut en couleurs
Dès l’entrée, l’ambiance est détendue et le décor décalé. A l’accueil, on se sent déjà bien, le personnel est fort sympathique et on a envie de vagabonder dans les différents espaces de l’établissement. Ensuite direction la chambre mais avant ça un bref passage par l’ascenseur qui présente sur ses murs un dictionnaire amusant et peu conventionnel. Puis je découvre la chambre, sa moquette de mots et un miroir avec un message d’anniversaire pour nous accueillir. Les murs en béton se mêlent à une déco sobre et soignée, accompagnés de masques de personnages connus de tous (Batman, Titi de notre côté). Le lit géant me ravit tout comme l’iMac mis à disposition qui permet d’accéder gratuitement à une large bibliothèque de films.

 

©expedition-marketing.fr

©expedition-marketing.fr

©expedition-marketing.fr

©expedition-marketing.fr

 

Côté Resto
Quand on parle du Mama Shelter, on pense aussi à son fantastique resto/bar. On reste ici dans cette atmosphère intergénérationnelle avec un bar de plusieurs mètres de long surplombés par des dizaines de bouées (oui oui des bouées d’enfants pour se baigner) et un plafond atypique sous forme d’immense ardoise avec des dessins à la craie. Dans le reste de la salle, on ne peut passer à côté du babyfoot géant et des canapés rayés qui donnent un côté cocooning à ce lieu. Le personnel du restaurant est fidèle au reste de l’établissement, le terme qui me vient tout de suite est « friendly » (désolée mais la version française ne me semble pas aussi fidèle à la réalité). Pour ce qui est des plats, j’ai fait simple mais rien à redire ! Et le soir, le resto se transforme en bar branché avec de nombreux concerts.

Une boutique hôtel à prix doux
En terme de prix, on peut dire que ce concept marketing reste abordable. En effet, une nuit au Mama Shelter coûte moins de 100 euros généralement. Et ce que l’on peut dire c’est que la marque Mama Shelter a fait son effet : on a qu’une envie y revenir tellement on s’y sent bien ! Le plus fort dans tout ça, c’est que la marque mise essentiellement sur ses clients et le bouche à oreille pour faire parler d’elle.

 

Comme il est de rigueur de faire une photo masquée, voici donc en prime une photo bonus !

 

©expedition-marketing.fr

©expedition-marketing.fr

Une réponse à to “Mama Shelter et le concept d’hôtellerie expérientielle”

Laisser un commentaire

Journal