Les cœurs à prendre : une cible marketing à haut potentiel !

 

séjour célibataire tourisme

© Elena Moiseeva - Fotolia.com

Selon le groupe Xerfi, en février 2012, on dénombrait en France 16 millions de célibataires. Des individus qui intéressent de plus en plus les acteurs du tourisme et du etourisme. En effet, certains se sont même spécialisés dans ce segment de clientèle afin de proposer des séjours adaptés aux besoins de cette cible particulière : des vacances pour célibataires.

A la frontière entre des agences matrimoniales, des sociétés organisatrices de voyage proposent toutes sortes de services associés au voyage. Les thèmes des séjours sont vastes : vacances au ski, week-end dans des grandes capitales ou encore farniente à la mer en France ou à l’étranger. Des voyages qui ont un coût car en plus du transport et de l’hébergement, les voyagistes organisent des activités de groupe pour tisser des liens. Cependant, ce coût peut être relativisé car lorsque l’on part pour un séjour plus « classique », on observe généralement des coûts supplémentaires pour un hébergement en chambre single.

 

Quelques exemples d’agences spécialisées 

 

CPOURNOUS.com

Cette e-agence qui existe depuis 2003, propose des séjours d’une ou deux semaines ou encore des week-ends pour trouver l’âme sœur. Les voyages sont classés par tranche d’âge et destination mais également par thématique : vacances « clubs », randonnées, circuits, croisière. Un système d’inscription au site permet d’obtenir des promotions dernières minutes et par ailleurs, les membres peuvent partager leurs bons plans sorties.

 

Soloways.net

Sur le même principe, Soloways organise des vacances « entre solos »  triés par âge des participants et par destination. Un partenariat avec le site communautaire OVS (pour les non initiés : Onvasortir.com) permet d’échanger avant le départ avec les participants. Une approche pratique et tendance car ce site de partage est en vogue et compte de plus en plus d’adhérents : plus d’1 million à l’heure actuelle.

 

Des rencontres en ligne avant les vacances

Ces agences spécialisées mettent en avant la possibilité pour les vacanciers de rencontrer des personnes avec des intérêts communs. Des speed dating ou encore des séances de coaching sont parfois inclus dans les séjours sans compter les nombreuses soirées à thème organisées pour détendre l’atmosphère et favoriser les rapprochements. Ces agences ont développé pour la plupart des forums en ligne sur leur portail afin que les clients / membres puissent échanger entre eux avant et après leur séjour et puissent ainsi faire part de leurs inquiétudes et diverses questions mais aussi pour se découvrir progressivement. De plus, les familles monoparentales deviennent également une nouvelle cible pour les différents acteurs du marché qui n’hésitent pas à orienter leurs séjours avec des activités spécifiques.

vacances en amoureux séjour à deux

© Amir Kaljikovic - Fotolia.com

Quand les grands du secteur s’en mêlent…

Par ailleurs, les voyagistes plus traditionnels se lancent vers des offres adaptées aux célibataires et n’hésitent pas à supprimer les surcoûts liés aux voyages en solo. En effet, le Club Med indique que selon les dates et selon les clubs, il n’y a pas de supplément pour les chambres individuelles.  Il en va de même pour l’acteur Nouvelles Frontières ou encore Look Voyages. Le tour-opérateur Marmara a, quant à lui, créé un onglet spécifique « Vacances solo » sur son site pour mettre en avant certains séjours de vacances pour célibataires.

 

Un marché encore en retrait

Ce qui peut surprendre aujourd’hui, c’est qu’il n’existe pas d’acteur phare dans ce domaine des vacances pour célibataires. Certes, on dénombre quelques sites qui traitent de ce sujet et proposent des offres mais peu d’entre eux proposent de la réservation en ligne et les offres étudiées restent assez classiques avec des sites peu attractifs.

Il semble donc que ce secteur ait encore de beaux jours devant lui avec des opportunités encore non exploitées.

 

Une réponse à to “Les cœurs à prendre : une cible marketing à haut potentiel !”

Laisser un commentaire

Journal