La piscine Molitor transformée en hôtel de luxe

 

Vous en avez forcément entendu parler ces dernières semaines : la piscine Molitor à Paris a réouvert ses portes.

Intitulée Molitor Art Déco, la pisicine située dans le 16e arrondissement de Paris est en fait la réplique d’un édifice municipal dessiné par Lucien Pollet au début du XXème. Fermée pendant près de 25 ans, la piscine Molitor a ouvert ses portes lundi et on peut dire que cette ouverture ne passe pas inaperçu et fait un peu jaser.

 

Du street art au luxe, il n’y a qu’un pas ! 

Ce lieu mythique et avant-gardiste a vu s’afficher les premiers bikinis et est devenu ensuite à partir des années 90 un emblème du street art. En effet, nombreux sont les graphistes à s’être rendus dans cette piscine désaffectée et il faut dire que le travail réalisé était plutôt impressionnant.

piscine

 

Rénovation et transformation

Avec un investissement à hauteur de 80 millions d’euros, la piscine Molitor se transforme en un hôtel 5 étoiles. En effet, on est loin de la piscine municipale ! Sous l’égide de la marque Mc Gallery et du groupe hôtelier Accor, le complexe Molitor Art Déco accueille au dessus des cabines de bain du grand bassin 124 luxueuses chambres et suites coûtant entre 300 et 800 euros la nuit. De plus, un spa Clarins, des salles de réunion, un bar et des restaurants viennent compléter les prestations proposées aux clients. La piscine, elle, propose deux beaux bassins: un de 33 mètres et un de 50 mètres. Et quant à l’accès à la piscine, attention il faut compter entre 120 et 180 euros. Un peu chère la baignade !

 

Piscine « BCBG »

La piscine Molitor est comme vous l’avez compris un lieu pour les privilégiés. Bien qu’ouverte aux groupes scolaires trois fois par semaine, le grand public ne pourra pas y accéder facilement à moins de devenir adhèrent au club très sélect Molitor. Un club ouvert à 1000 membres avec un droit d’entrée à 1200 euros et une adhésion à l’année à 3300 euros. Des tarifs qui font grincer des dents la Mairie de Paris, qui imaginerait bien des ouvertures au public à tarif réduit.

À moins d’être gracieusement invité, nous on préfère retourner à la piscine du quartier mais on ne serait pas contre un petit bain dans ce lieu mythique ! A bon entendeur …

Laisser un commentaire

Journal