Google Flight Search : 5 choses à savoir sur le comparateur

Après le comparateur d’hôtel Google Hotel Finder, le géant américain a lancé en France la version pour les transports aériens : Google Flight Search le 19 mars dernier. Il est donc maintenant possible d’effectuer une recherche de vols directement via google. Ce service, déjà disponible depuis 2011 aux Etats Unis, inquiète les voyagistes et acteurs du e-tourisme de l’hexagone. Observons ensemble quelques caractéristiques de ce comparateur de vols.

GoogleFlightSearch logo

 

1 – Des aéroports de départ restreints

Pour l’instant cet outil permet de réserver des vols en provenance de 6 pays : la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, le Pays-Bas et les Etats-Unis. Pour ce qui est de l’aéroport de destination, vous pouvez sélectionner celui que vous voulez, il n’y a pas de limitation.

 

2 – Des compagnies absentes

Le moteur de recherche indique lors de certaines requêtes qu’il n’est pas en mesure d’afficher les tarifs de certaines compagnies aériennes pour le voyage sélectionné. Google n’explique pas les raisons de cette absence de tarif. Tarifs beaucoup plus bas ? Plus élevés ? Absence d’accord commercial ? Le mystère plane.

Google Flight Search test etourisme

En utilisant les mêmes critères de recherche que ceux visibles sur la capture d’écran ci-dessus, nous avons voulu tester sur le site de la compagnie anglaise easyJet quels étaient les tarifs proposés. Il s’avère que les vols les plus bas pour un aller-retour Lyon – Barcelone s’élèvent à 154 dollars. Donc un tarif légèrement plus élevé que le premier vol proposé par Google Flight Search via la compagnie Iberia. D’autres compagnies ne sont pas visibles comme par exemple : Ryanair, Lufthansa, Swiss. Reste à savoir à présent quand l’outil Google intégrera les compagnies manquantes dans ses comparatifs de vols ?

 

3 – Une carte interactive et attractive

Google a mis à disposition des internautes une carte interactive plutôt bien faite. En effet, elle est très simple d’utilisation et permet de voir rapidement le prix le plus bas pour un aller-retour. Il est amusant de changer la ville d’origine (picto bleu) ou la ville de destination (picto vert) en glissant la flèche sur une autre ville pour faire apparaître des offres de vols. Cette option de navigation devrait servir aux voyageurs indécis sur leur prochain séjour. Un outil qui peut donner des idées de voyage et qui est agréable à utiliser.

Google Flight Search Carte destinations

 

4 – Des filtres et un graphique en guise de calendrier

L’outil de recherche de vols dispose de nombreux filtres permettant à l’internaute de préciser sa requête et de trier les résultats en fonction de certains critères comme le prix, la compagnie, les escales ou encore la durée du vol. De plus, Google a intégré un calendrier ou plutôt un graphique permettant de visualiser les variations tarifaires selon les dates de voyage. Il vous suffit de passer votre souris sur un bâton du graphique pour trouver le tarif le plus bas du jour correspondant.

GoogleFlightSearch Calendrier tarifs etourisme

 

5 – Des prix oui mais pas les meilleurs !

Pour poursuivre notre test, nous avons renseigné les critères de recherche préalablement insérés dans l’outil de Google sur un comparateur de vol : Easyvol. Nous nous sommes rapidement aperçus que les tarifs proposés étaient plus intéressants sur le second avec une offre à 120 dollars (contre 141 dollars sur Google). L’offre en question est proposée par l’acteur BravoFly avec un aller sur easyJet et un retour sur Vueling. Si vous êtes à la recherche du meilleur tarif continuer donc à lancer vos recherches sur plusieurs outils : on n’est jamais à l’abri d’un bon plan !

 

Conclusion : Google Flight Search a un potentiel indéniable avec des fonctionnalités intuitives et amusantes mais reste pour l’instant un outil encore incomplet par rapport aux acteurs du marché du etourisme actuels. Sans nul doute que l’interface devrait évoluer rapidement, donc restons vigilants !

Et vous, que pensez-vous de ce nouveau comparateur de vols ?

2 réponses à to “Google Flight Search : 5 choses à savoir sur le comparateur”

Laisser un commentaire

Journal