Après la révolution, la « campagne marketing du Jasmin »

Il y a quelques semaines, nous avons pu voir une campagne pour le moins original dont l’objectif était de relancer le tourisme en Tunisie.

Une activité indispensable

Campagne Publicitaire Tunisie

Le tourisme comme nous le savons fait vivre un grand nombre de pays. Sans cette activité touristique, l’économie de bon nombre d’Etats s’écroule. C’est le cas de la Tunisie où le secteur du tourisme représente 8% de l’économie de l’Etat et plus de 400.000 emplois. Les récents événements qui ont touché le Maghreb ont eu des répercutions très fortes sur le marché. La preuve : le taux de remplissage des établissements hôteliers qui est extrêmement bas. Une situation que les Français n’ont pas prévu d’améliorer si l’on s’attache aux résultats du sondage Opinionway. Ce dernier met en évidence que 3 Français sur 4 devraient rester dans l’hexagone l’été prochain en raison des risques d’attentats et du climat politique. Une conjoncture qui inquiète les entreprises et salariés tunisiennes dont les activités sont liées au tourisme.

Une campagne « choc » a ainsi vu le jour.

Tunisie marketing communication tourisme

Elle mêle actualité et humour avec des affiches qui tournent en dérision les événements subis par le pays où a éclaté la révolution du Jasmin. Une campagne publicitaire réalisée par une agence de communication tunisienne, une situation qui paraît relativement surprenante mais à la fois cohérente avec le contexte actuel. Ainsi, trois affiches sont visibles dans l’hexagone avec des slogans provocateurs : « Il paraît qu’en Tunisie la tension est à son comble », « On dit qu’en Tunisie les balles fusent », « On raconte que la Tunisie est un champ de ruines ».

Le pari de l’Office national du tourisme tunisien semble réussi car les messages utilisés marquent les esprits et ce même si on n’apprécie que moyennement cette campagne marketing sans précédent.

Les tours opérateurs veulent re-booster les ventes

Au grand dam des Tunisiens et des tours opérateurs, de nombreux clients et vacanciers privilégieront sans doute d’autres destinations pour leur prochain voyage. Les professionnels des voyages ont d’ores et déjà retroussé leurs manches pour relancer la destination, c’est le cas de Fram qui a envoyé 200 agents de voyage sur place durant le mois de mai lors de voyages d’études. Une opération qui visait à donner aux agents davantage d’arguments pour promouvoir la destination. Cependant, n’oublions pas que la décision finale appartient toujours aux clients. La compagnie a également créé des supports publicitaires spécifiques à cette destination visibles dans la presse avec le slogan suivant : « Chez Fram, on fait tout pour qu’il ne vous reste plus qu’à flâner en Tunisie », un discours qui se veut rassurant pour la clientèle.

Paris se mobilise pour le tourisme tunisien

En plus de la campagne publicitaire dédiée à la Tunisie, la capitale française a installé le 21 et le 22 mai sur le parvis de l’Hôtel de Ville « un village du Jasmin » qui consistait à présenter l’artisanat tunisien et la richesse culturelle de ce pays. Plus qu’une initiative, cet événement était avant tout un symbole de soutien de la ville de Paris en faveur du peuple tunisien. De nombreuses mesures qui laissent présager un avenir meilleur pour le tourisme en Tunisie !

L’activité touristique devrait reprendre progressivement sur le territoire, les Tunisiens devront être patients. Les nombreuses promotions et campagnes publicitaires inciteront, nous le souhaitons, les touristes à se tourner vers cette destination.

Audrey R.

Laisser un commentaire

Journal