10 raisons de partir en voyage au Viêt Nam

L’Asie vous fascine mais vous ne savez pas où partir ? Chaque pays du continent asiatique mérite le détour, cependant, voici un petit focus sur le Viêt Nam et une liste d’excuses pour partir en vadrouille là-bas.

 

Vietnam voyage baie d'along

©expedition-marketing.fr

1 – Une escapade féerique dans la Baie d’Along

La première bonne raison d’aller au Viet Nam est de découvrir la célèbre Baie d’Along classée au patrimoine de l’Unesco. En vous rendant sur place, vous comprendrez vite  pourquoi ! En effet, ces rochers au milieu de la mer sont très impressionnants et les couleurs de ces paysages devraient vous ravir : entre le bleu turquoise de l’eau et la végétation luxuriante sur les rochers et îles de la baie. Le mieux est d’opter pour une visite de deux ou trois jours sur le site à bord d’une jonque pour pouvoir parcourir les différents lieux à voir dans la baie. Vous aurez la possibilité de dormir sur ces bateaux mais aussi sur l’île de Cat Ba ou encore à Haiphong le port de la Baie d’Along. De nombreuses choses sont à voir dans ce lieu exceptionnel comme des grottes accessibles en bateau, des marchés aux poissons sur l’eau, des marchés typiques à Cat Ba. Il est également possible pour les fans de randonnées d’effectuer des treks sur l’île de Cat Ba ou encore du canoë kayak. Ne manquez pas non plus de déguster des poissons et fruits de mer locaux et n’hésitez pas à demander aux cuistos de votre bateau de les cuisiner pour vous.

 

2 – Culture et histoire à Hanoï

Ne manquez pas la capitale du Viêt Nam : Hanoï sur les rives du fleuve rouge. Les grandes artères de la ville sont agréables à emprunter avec des édifices datant de l’époque coloniale et la balade autour du lac Hoan Kiem avec le pont du soleil levant est très plaisante. Ce n’est pas la plus grosse ville du pays contrairement à ce que l’on pourrait penser mais il s’agit bien de Ho Chi Minh ville. Aux alentours de Hanoi, vous pourrez visiter la Pagode des Parfums accessible en barque et très connue pour ses pèlerinages.

 

3 – Direction les montagnes de Sapa

Situées au nord du pays à 1650m d’altitude, la ville de Sapa est très différente du reste du pays. Des minorités ethniques vivent dans ces montagnes comme les Hmôngs et les Dao. De nombreux treks sont organisés dans la région, l’occasion de découvrir les villages de ces populations et des paysages exceptionnels. N’oubliez pas d’emmener avec vous des vêtements chauds car il peut faire froid, tout comme à Hanoi.

 

4 – Les joies du train

Une ligne ferroviaire traverse toute la côte du Viêt Nam du nord au sud. Pour faire l’ensemble du trajet, de Hanoi à Saigon, il faut compter environ 40 heures mais il est possible de s’arrêter en cours de route. Point de luxe dans ces trains mais on y retrouve le charme des trains d’antan et la proximité avec les populations locales. Les repas servis à bord sont très rudimentaires et il faut faire preuve d’un peu de prudence avec ses bagages mais ce voyage en train vaut le coup si vous aimez l’aventure et si vous souhaitez découvrir les moyens de transport locaux. Il faut pour cela avoir un peu de temps également !

 

5 – L’impériale cité d’Hué

Un peu d’histoire à Hué dans le centre du pays dans l’ancienne capitale impériale. La visite de la cité impériale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est fort intéressante avec les anciens quartiers de l’empereur, la végétation environnante, les nombreuses statues et sa citadelle.

 

6 – Entre couture et farniente à Hoï An

Cette petite station balnéaire située près de Danang est le repère des tailleurs mais aussi de ressorts de luxe qui ont envahis la zone côtière. Une halte dans ce petit coin de paradis est l’occasion de faire une pause plage et de faire faire quelques vêtements et même chaussures. Une rue entière de Hoï An est consacrée aux boutiques des tailleurs avec un choix de tissus immense et une main d’œuvre très efficace car en seulement quelques jours, ils peuvent concevoir de nombreux modèles de vêtements sur mesure.

Hoi An Vietnam vacances plage

©expedition-marketing.fr

 

7 – Une pause dans la campagne de Dalat

Située dans les hauts plateaux du centre sud, la ville de Dalat est très appréciée par les Vietnamiens, elle était appelée autrefois « le Petit Paris » en raison de l’attrait des Français de l’Indochine pour cette ville. Les activités y sont assez variées : balade dans la campagne, chutes d’eau, descentes en canoë kayak, randonnées en vélo ou encore une partie de golf. De plus, quelques sites méritent le détour comme la maison d’été du roi pendant l’époque coloniale ou encore un hôtel très atypique : la pension Hang Nga que nous avions eu l’occasion de tester pour notre plus grand bonheur. Cet hôtel surnommé Crazy House est en effet très étrange, il a été conçue par une artiste Madame Hang Nga et on se croirait dans le pays imaginaire.

 

8 – Visite de Ho Chi Minh Ville

Ho Chi Minh Ville ou souvent appelée Saigon par les anciens est une ville très importante. Les premiers jours dans cette ville sont souvent mémorables entre la circulation, le bruit permanent jour et nuit et le nombre d’habitants. Le marché central est incontournable avec ces étals de poissons et de volailles à même le sol. Vous en prendrez plein les yeux comme on dit mais aussi plein de nez car les odeurs sont fortes. Il y a de nombreuses choses à voir dans Saigon, nous n’allons pas faire une liste exhaustive des visites à faire mais ne manquez pas le quartier chinois Cholon, la cathédrale Notre-Dame, la poste centrale conçue par Gustave Eiffel (une poste à l’ancienne avec des pots de colle pour les timbres) et la pagode Giac Lam le plus ancien temple bouddhique de la ville.

Vietnam Delta du Mékong excursion

©expedition-marketing.fr

 

9 – Balade sur le delta du Mékong et dans les tunnels de Cu Chi

Aux alentours de Ho Chi Minh Ville, de nombreuses excursions dans le delta du Mékong sont proposées par les différentes agences de voyage et hôtels de la ville. Un peu touristique certes, il faut l’admettre mais intéressant tout de même. En effet, le fleuve du Mékong impressionne par sa végétation et l’on comprend aisément que les Américains aient eu quelques difficultés pour trouver les Viet Côngs durant la guerre du Viêt Nam. Vous pourrez également visiter des usines à bonbons nichées dans le delta, rencontrer quelques spécimens de serpents et pythons exposés spécialement pour les visiteurs et écouter des chants traditionnels. Vous l’aurez compris un véritable circuit touristique a été mis en place.

D’autres excursions sont également à faire si vous avez le temps comme la visite des tunnels de Cu Chi (situés à 40km de Saigon), une escapade culturelle et historique qui vous montrera le réseau souterrain utilisé pendant la guerre du Vietnam (à éviter si vous êtes claustrophobe) ou encore le temple Cao Daï avec ses cérémonies religieuses particulières.

 

10 – Pour sa nourriture fine et variée

Dernier point que nous souhaitions mettre en évidence est les nombreux mets locaux. Nems, Bœufs, poulet, poissons, soupes ou Phô, beignets de crevettes ou encore légumes et riz, il y en a pour tous les goûts et l’avantage de la nourriture vietnamienne est qu’elle a du goût sans pour autant être trop épicée pour les sensibles du palais. De plus, on trouve des fruits à tous les coins de rue : ananas, banane, fruit du dragon ou encore le fruit qui pue le Durian.

Vietnam gastronomie marchand ambulant banane

©expedition-marketing.fr

Laisser un commentaire

Journal